10 trucs anti-gonflette pour un ventre plat

Ballonnée, gonflée, pantalon impossible à fermer? On respire et on lit ces conseils pour mieux digérer, avoir un bon transit et, qui sait, un ventre plat!

1. Boire beaucoup d'eau

L’eau est vitale pour digérer, absorber les aliments et expulser les selles. Il faut en boire 1,5 L chaque jour, c’est-à-dire de 6 à 8 grands verres. De plus, les fibres ont besoin d’une grande quantité de liquide pour faire leur travail.

2. Consommer des repas plus légers 
 
Il est préférable de manger de petites portions, plus faciles à digérer. Elles réduisent les risques de fermentation et de flatulences, car les aliments restent moins longtemps dans l’intestin. On met de côté les repas copieux, surtout avant de se coucher. Pour éviter de se ruer sur le souper en rentrant chez soi, une petite collation est conseillée (fruit, yogourt, galette de riz, etc.). 
 
3. Prendre le temps de mastiquer
 
La mastication est le premier stade de la digestion. Elle permet de broyer les aliments, de les imprégner de salive et de dégrader les fibres: le travail du système digestif est ainsi facilité. En mangeant vite, on avale de l’air, ce qui augmente les gonflements. Chaque bouchée devrait être mâchée 5 ou 6 fois. 
 
4. Consommer davantage de fibres
 
La constipation produit des gaz intestinaux et des ballonnements. Un apport élevé en fibres alimentaires permet d’éviter la constipation ou de la réguler. La plupart des spécialistes recommandent un apport quotidien de 25 à 35 g de fibres. Les fruits, les légumes et les produits céréaliers à grains entiers figurent parmi ceux qui en contiennent le plus. Toutefois, on ajoute les fibres de façon graduelle à son régime alimentaire, sinon on pourrait éprouver des désagréments intestinaux. Une augmentation de 3 à 4 g par jour est suffisante.
 
5. Se méfier des aliments qui font ballonner 
 
Plusieurs aliments provoquent des ballonnements, soit parce qu’ils fermentent dans l’intestin, soit parce qu’ils font pénétrer de l’air dans le tube digestif lors de leur ingestion. Parmi ceux les plus souvent cités, on trouve les crudités, les choux, le brocoli, le poivron, le navet, l’oignon, le maïs, les légumineuses, les pruneaux, les ananas, les boissons gazeuses, la bière et la gomme à mâcher. 
 
6. Manger des probiotiques
 
Les bonnes bactéries que renferment les probiotiques protègent et équilibrent naturellement la flore intestinale et limitent les ballonnements. En se mêlant à la flore, les probiotiques empêchent la prolifération des mauvaises bactéries et favorisent une bonne santé intestinale. Cela dit, comme ces bactéries ne s’implantent pas à long terme dans l’intestin – elles n’y demeurent que quelques jours –, on en consomme régulièrement pour en retirer tous les bénéfices. 
 
7. Supprimer les aliments salés
 
Comme le sel favorise la rétention d’eau et fait gonfler, il faut éviter de saler les aliments et éliminer les produits du commerce qui renferment beaucoup de sel, comme les conserves, les produits fumés (les charcuteries, par exemple), les soupes, les sauces, les biscuits salés, les eaux minérales, etc. Pour savoir si un produit est très salé, il faut lire la liste des ingrédients. Si le sel apparaît en haut de la liste, on laisse le produit sur la tablette. Pour donner du goût à vos plats, remplacez le sel par des fines herbes ou des épices. 
 
8. Essayer les produits naturels 
 
Le radis noir peut atténuer les ballonnements: une ampoule de radis noir par jour, dans un peu d’eau, contribue à corriger le problème. Le charbon végétal activé, le boldo, l’artichaut, le chardon-Marie, le fenouil, la sauge, la menthe et le pissenlit ont aussi des effets anti-ballonnements non négligeables.
 
9. Pratiquer des activités aérobiques 
 
Les exercices cardiovasculaires accélèrent la digestion et stimulent le transit intestinal. Au moins 30 minutes par jour sont nécessaires pour combattre les rondeurs abdominales inesthétiques et inconfortables. Vélo, natation ou marche rapide, l’essentiel est que l’effort soit soutenu et continu. 
 
10. Raffermir les muscles du ventre 
 
Un des rôles des muscles abdominaux est d’aplatir le ventre, d’où l’importance de faire des exercices qui sollicitent cette région du corps. Certes, les exercices ne feront pas fondre notre graisse abdominale, mais ils peuvent rendre notre bedon plus discret en agissant comme une sangle naturelle qui soutient les viscères.
 
À lire aussi...
 
haut
114
Imprimer Courriel Twitter Facebook

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.