Quelles charcuteries choisir?

Jambon cuit, mortadelle, salami... Déterminer quelle charcuterie est la meilleure n'est pas chose facile. Voici donc un tableau comparatif pour vous aider!

Meilleurs choix, toutes catégories confondues

  • émincé de poitrine de dindon
  • jambon
  • viande fumée (smoked meat)


L’émincé de poitrine de dindon, le jambon et la viande fumée (smoked meat) sont les 3 meilleures options pour garnir un sandwich. Bien qu’ils soient moins caloriques et moins grasses que les autres charcuteries, elles ont une teneur en sodium relativement élevée. Les produits allégés en sel sont à privilégier, surtout pour les personnes qui souffrent d’hypertension.

Meilleur choix sur le plan calorique

  • émincé de poitrine de dindon cuit


Charcuteries contenant le plus de matières grasses

  • simili-poulet
  • bacon
  • mortadelle
  • pâté de foie
  • pepperoni  
  • saucisses


Bien que le poulet soit reconnu comme étant une viande maigre, le simili-poulet n’est pas avantageux: les données démontrent même qu’il est la deuxième charcuterie la plus calorique, après le bacon. Il figure aussi parmi les plus grasses. Les charcuteries à base de dindon sont souvent meilleures. Et, on ne sera pas surpris d'apprendre que le bacon est la charcuterie la plus grasse. Suivent ensuite la mortadelle, le pâté de foie et le pepperoni. Quant aux saucisses, si l’on en consomme deux, les apports en calories et en gras augmentent considérablement. Les charcuteries renferment beaucoup de matières grasses et de sodium. En effet, 50 g de mortadelle fournissent l’équivalent de 3 c. à thé de beurre ou de margarine.

Charcuterie contenant le plus de sodium

  • prosciutto


La majorité des produits fournit le cinquième de l’apport maximal de sodium recommandé pour la journée. Moins gras et plus riche en protéines, le prosciutto présente cependant la teneur la plus élevée en sel (35 % de l’apport maximal recommandé dans une seule portion). Imaginez ce qui arrive si on l’accompagne de condiments (olives, cornichons, etc.), qui augmentent la quantité de sel…

Quelques alternatives

Les charcuteries «sans gras» de Schneiders renferment moins de 0,5 g de gras par portion et 35 % moins de sodium que les versions ordinaires.

Les charcuteries végétariennes (simili-viandes et saucisses) offrent un bilan nutritif plus intéressant. Constituées de soya, elles fournissent des phytoestrogènes, tout en contenant moins de gras et plus de protéines. Par contre, leur teneur en sodium est similaire aux charcuteries traditionnelles.

Du côté des pâtés, on aime les produits des cuisines Pur Plaisir. Ils offrent une bonne source d'oméga-3 et ils apportent moins de calories, de gras, de gras saturés et de sodium que les charcuteries classiques. Ils présentent une excellente sélection d’ingrédients (graines de lin et de tournesol, huile d’olive) et ne renferment pas de cholestérol.

haut
112
Imprimer Courriel Twitter Facebook