Choisir le bon fond de teint

Tension, attention!

Plusieurs fonds de teint raffermissants contiennent de l'albumine (reconnue pour son effet tenseur), des peptides ou des fibres gainantes (nylon, etc.) Efficace? Oui, en autant qu'on espère pas que l'effet de «maillage» stoppera la chute des tissus cutanés du visage au fil des ans.

Vos «pense-teint»
  • Privilégier la transparence.
  • Miser sur le teint. En termes de pourcentage, la couleur doit accaparer 10 % du maquillage, pas plus.
  • Vérifier le résultat final à la lumière du jour, sans se fier à l'éclairage de notre salle de bain.
Notre fond de teint est-il de la bonne couleur? Possède-t-il la texture idéale? Zoom sur un fard qui nous veut du bien, mine de rien!

Variétés de fond de teint

Fluide, le fond de teint contient de l'eau, des silicones, des émollients (céramides, huile de jojoba, etc.), des poudres et de la couleur. D'où la grande variété de textures.

  • Plus le pourcentage d'émollients est élevé, plus le produit convient aux peaux sèches ou matures.

En mousse, la couleur est «fouettée» dans une base de silicones. En plus d'avoir une excellente tenue, ce type de fard convient à tous les types de peau et peut même servir de base d'ombres à paupières.

Compact, le fond de teint est un alliage compressé de pigments de couleur et de poudres de silice laminées de façon à refléter la lumière.

  • Un balayage à sec sur les points en saillie du visage (pommettes, nez, menton, etc.) suffit souvent.

Minéral, le fond de teint solide ou liquide est composé de particules d'oxydes de zinc ou de titanium, qui protègent la peau des rayons UV.

  • Un excellent choix pour les peaux réactives.

Pour faire le bon choix

La couleur. La peau claire présente souvent des sous-tons roses ou bleutés; la peau «médium», des accents beiges/dorés; et la peau de type méditerranéen, des tonalités rouge/orange. Partant de ces prémisses, on choisit une nuance qui se confond avec la carnation de la mâchoire nue, sous la lumière naturelle du jour.

  • En cas d'erreur, ne repartez pas à zéro en changeant de marque; essayez de trouver la nuance adéquate dans la même gamme.

Le fini. Les produits «oil-free» (ils contiennent moins de 12 % de corps gras), les fonds de teint minéraux ou ceux renfermant de fortes proportions de silicones procurent un teint mat.

  • Une mousse permet une application express.

La couvrance. Elle est déterminée par le dosage en poudre et en pigments de couleur. Par exemple, le voile teinté, plus léger, recèle 50 % moins de couleur que le fond de teint.

Application du fond de teint

Au pinceau, l'application requiert des quantités moindres de fard et elle se fait de façon plus légère et plus uniforme.

À la japonaise, la fine cellulose de la lingette Pure Éponge assure une application plus raffinée que l'épaisse éponge de latex.

À l'éponge, la couvrance sera plus lumineuse si on humidifie l'article au préalable.

Au doigt, l'application est économique, fiable (on ne manque jamais d'outils!) et rapide, quoique moins précise.

  • Déposez sur le bout des doigts une quantité de fond de teint équivalente à la grosseur d'un petit pois afin que le fard ainsi «réchauffé» s'étale plus uniformément sur le visage.

Sortir de l'ombre

  • L'anticernes est une forme concentrée de fond de teint. Employez-le sous ou sur le fond de teint pour couvrir des différences marquées de carnation.
  • Neutralisez les rougeurs diffuses du teint sous un fard à dominante beige. À l'inverse, ne faites surtout pas «flamber» un teint basané ou hâlé avec un fard rosé.
  • Modelez un visage rond en ombrant la partie s'étirant entre la commissure des lèvres et le cartilage du centre de l'oreille. Puis appliquez un fond de teint légèrement plus clair sur le reste du visage en veillant à bien fondre le tout.
  • Si vous désirez mêler deux produits, faites-le sur le dos de votre main, et non directement sur votre visage, qui n'est pas un laboratoire.
  • Si vous avez subi des traitements au visage (laser, etc.), optez pour un fard sans huile, sans parfum ni parabène.

Votre liste noire

Le fard étalé sur une peau nue. En uniformisant le relief cutané, une base de maquillage optimisera la tenue du fond de teint.

Pour minimiser la démarcation entre la mâchoire et le cou, étalez le fard du front vers le menton en effectuant des mouvements latéraux vers l'extérieur sans exercer de pression. Estompez bien à la racine des cheveux, aux ailes du nez et au pourtour de la bouche.

Les retouches trop nombreuses faites à l'aide du fond de teint compact. Chacune d'entre elles laisse des particules dans les sillons des rides, ce qui finit par accentuer celles-ci. Réduisez d'abord la brillance des zones luisantes à l'aide de feuillets poudrés avant d'effectuer des retouches avec un outil de précision.

Imprimer Courriel Twitter Facebook

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.